©Bas Princen

©Bas Princen

DessinFacadeNB.jpg
Bas Princen Lafayette 02  BD.jpg
Bas Princen Lafayette 03 .jpg
©Bas Princen

©Bas Princen

©OMA

©OMA

©OMA

©OMA


Le 9 rue du Plâtre

Installée dans un bâtiment industriel de 2200 m2 réhabilité par l’architecte Rem Koolhaas et son agence OMA, Lafayette Anticipations, espace d'exposition et de production artistique, deviendra le 10 mars 2018 un laboratoire de création, d'innovation et de recherche.

Le bâtiment de 5 niveaux, caractéristique de la période fin XIXè, est organisé en U autour d’une cour. Il peut être traversé librement, donnant accès à la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie via un passage couvert. L’intervention architecturale répond à une volonté programmatique de flexibilité, qualité souvent recherchée par les institutions culturelles, et respecte les exigences de préservation des Architectes des Bâtiments de France.

Une machine curatoriale

Une « tour d’exposition » composée de quatre planchers mobiles superposés est insérée dans l’emprise de la cour du bâtiment. Grâce à leur moteur embarqué, les planchers se déplacent indépendamment le long de crémaillères et peuvent être stationnés dans l’alignement des niveaux existants.

Ce jeu innovant de plateformes permettra, au fil des expositions, de modifier l’espace en 49 configurations différentes. Ces multiples possibilités de respiration verticale répondent à un souhait de flexibilité et d’adaptation aux nombreux projets futurs. Avec ses 840 m2 de surfaces d’exposition, cette machine à exposer vient compléter l’autre composante fondamentale de Lafayette Anticipations ; son centre de production situé au sous-sol, où seront fabriquées les œuvres conçues par les artistes invités. L’utilisation simultanée de ces deux dispositifs permettra la création d’œuvres inédites, conçues pour une configuration d’exposition idoine.

OMA et les machines

L’agence OMA de Rem Koolhaas a développé par le passé des machines dont le fonctionnement fait partie intégrante des bâtiments qui les reçoivent. Dans la maison Lemoine, à Bordeaux, une plateforme hydraulique se déplace librement entre les étages, et devient une pièce à part entière. Le Wyly Theater à Dallas dispose de tribunes mobiles escamotables dont les configurations sont autant d’usages possibles de l’espace scénique.

Patrimoine du XIXè siècle

Construit pour le BHV de Xavier Ruel en 1891 par l’architecte Samuel Menjot de Dammartin, le 9 rue du Plâtre est un bâtiment industriel à la façade raffinée. Utilisé initialement comme entrepôt, puis de lieu de réparation de chapeaux de paille - spécialité du BHV ; il servira par la suite de dispensaire, d’institution de jeunes filles et plus récemment d’école préparatoire à l’enseignement supérieur. Son état actuel reflète l’accumulation des transformations qu’il a subies, dont l’essentiel des témoignages a disparu lors de l’incendie des archives du BHV.

Capture d’écran 2017-11-06 à 10.57.25.png

Maîtrise d’ouvrage :

Citynove Asset Management, pour le compte de la SA des Galeries Lafayette : Éric Costa et Romain Labbé

Assistant Maître d’ouvrage : Comitis Ingénierie, Christophe De Dompsure

Maîtrise d’ouvrage déléguée :

    Artelia : Sophie Gervelik et Wandrille Boivin

    Elite :  Paula Candelas

    Corégi : Jean-Luc Bétard

Utilisateur : Fondation d’entreprise Galeries Lafayette : Guillaume Houzé, François Quintin et Laurence Perrillat

Maîtrise d’œuvre :

Architecte mandataire : OMA 

Partners : Rem Koolhaas et Ellen van Loon

Conception : Maria Finders, Alice Grégoire, Ippolito Pestellini Laparelli, Barbara Materia, Francesco Moncada, Pietro Pagliaro, Alejo Paillard et Clément Périssé

Développement du projet : Thiago Almeida, Adrian Auth, Paul Cournet, Maria Finders, Alice Grégoire, Sebastian Janusz, Kenny Kim, Sofia Koutsenko, Lina Kwon, Veselin Lozanov, Barbara Materia, Alejo Paillard, Clément Périssé, Frane Stančić, Magdalena Stanescu et Yushang Zhang

Chantier, construction du bâtiment : Alejo Paillard et Clément Périssé

Architecte local : DATA Architectes : Edouard Guyard et Colin Reynier

Maîtrise d’œuvre patrimoniale : Thierry Glachant

Consultants ingénierie : Eckersley O’Callaghan, dUCKS Scéno, Bureau Michel Forgue, BET Louis Choulet, Lamoureux Acoustique, MPK Conseils Construction

Entreprises :

Bureau Véritas, GINGER CEBTP, LBC Bâtiment, Eiffage Energie Thermie, Eiffage Energie Electricité, Eiffage Charpente métallique, Roussière, Balas, Sarmates, Pradeau-Morin, Ledran, Sertac, MAARS, Staffissimo, France Sols, Lindner, Europarquet, PSR, Paul Champs, Altor, També

Remerciements :

La Fondation d'entreprise souhaite remercier la Ville de Paris et ses équipes : Madame la Maire de Paris Anne Hidalgo et Monsieur le Maire du 4e arrondissement Christophe Girard, Jean-Louis Missika, Michèle Zaoui et Bruno Julliard

À la Direction de l’urbanisme : Bruno Lambert; ainsi que Christophe Lecq

À la DRAC et Architectes des Bâtiments de France : Serge Brentrup et Sophie Hyafil

À la Mairie du 4e arrondissement : Sarah Alby et Damien Chanal

La Fondation d’entreprise remercie également : Maria Finders, Daniel Duché de l’Atelier Blanc-Duché, Lucas Goy, Pierre Jaubert de Beaujeu, Léonard Lassagne, Amélie Chasseriaux, Clément Dréano, Sébastien Bourseaud, Clémentine Debaere, Paul Duffour, Sébastien Péjus, Claude et Chantal Colliot et l’Agence Cigue (Hugo Haas et Laurent Boutin Neveu)

François Guiguet et Pascal Simonetti

Ses anciens collaborateurs : Gabrielle Jaegle, Alexis Jakubowicz et Cécile Larrigaldie

Ainsi que les 400 compagnons qui ont travaillé sur ce chantier.


Chiffres-clés

2200 m2 : surfaces

840 m2 : espaces d’exposition

350 m2 : atelier de production

18,70 m : hauteur de la « tour d’exposition »

50 m2 : grand plancher 

25 m2 : petit plancher

49 configurations possibles

Animation des planchers mobiles © OMA