22 février 2017  Le présent de nos savoirs#8 Performer la désidentité : la méconnaissance

22 février 2017 
Le présent de nos savoirs#8
Performer la désidentité : la méconnaissance

1 février 2017  Le présent de nos savoirs#7 La désidentification comme passage

1 février 2017 
Le présent de nos savoirs#7
La désidentification comme passage

10 janvier 2017 Le présent de nos savoirs#6  Rencontrer la désidentification 

10 janvier 2017
Le présent de nos savoirs#6  Rencontrer la désidentification 

22 novembre 2016 Le présent de nos savoirs #5 Audre Lorde, Zami, Une nouvelle façon d'écrire mon nom, 1982

22 novembre 2016
Le présent de nos savoirs #5 Audre Lorde, Zami, Une nouvelle façon d'écrire mon nom, 1982

14 octobre 2016 Le présent de nos savoirs #4 André Malraux, Le Musée Imaginaire de la sculpture mondiale, tome I, La Statuaire, 1952

14 octobre 2016
Le présent de nos savoirs #4 André Malraux, Le Musée Imaginaire de la sculpture mondiale, tome I, La Statuaire, 1952

Entretien de Claire Atherton, monteuse de films, réalisé par Marie Voignier, le 19 février 2016.

5-6 mars 2016 Editathon Art+Feminism Archives nationales 60 rue des Francs Bourgeois 75004 Paris Miriam Cahn, schreiender säugling + körperteile, 2014, Courtesy de l'artiste et de la galerie Jocelyn Wolff

5-6 mars 2016
Editathon Art+Feminism
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois 75004 Paris

Miriam Cahn, schreiender säugling + körperteile, 2014, Courtesy de l'artiste et de la galerie Jocelyn Wolff

22 février 2016 Le présent de nos savoirs #3 : "Les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman" avec Marie Voignier & Kvardek du Chantal Akerman, "Marcher à côté de ses lacets dans un frigidaire vide", 2004. Installation vidéo en deux parties. Courtesy de la Fondation Chantal Akerman et Marian Goodman Gallery

22 février 2016
Le présent de nos savoirs #3 : "Les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman" avec Marie Voignier & Kvardek du

Chantal Akerman, "Marcher à côté de ses lacets dans un frigidaire vide", 2004.
Installation vidéo en deux parties.
Courtesy de la Fondation Chantal Akerman et Marian Goodman Gallery

20 janvier 2016 Le présent de nos savoirs #2 : "Jennifer Lacey" avec Emmanuelle Huynh & Kvardek du Les Assistantes, 2008 Conception chorégraphique : Jennifer Lacey Conception visuelle : Nadia Lauro Photo : Laurent Philippe

20 janvier 2016
Le présent de nos savoirs #2 : "Jennifer Lacey" avec Emmanuelle Huynh & Kvardek du

Les Assistantes, 2008
Conception chorégraphique : Jennifer Lacey
Conception visuelle : Nadia Lauro
Photo : Laurent Philippe


LE PRÉSENT DE NOS SAVOIRS

À partir d’un cas pratique proposé et présenté par un artiste, « Le présent de nos savoirs » nourrit la capacité d’agir de chacun-e sur ces nouvelles plateformes tout en générant un savoir absent de ces espaces. 

Programmé sur toute l'année, l’atelier Le présent de nos savoirs s’est d'abord concentré sur la plateforme Wikipédia et les féminismes, constituant une équipe d’accueil et de formation présente aux Archives nationales pour le marathon Editathon Art+Feminism 2016. Il se poursuit fin 2016 en compagnie d'activistes des savoirs libres, et début 2017 pour préparer l'Editathon qui portera sur la désidentification.

Pour la troisième et dernière séance avant l’Editathon Art+Feminisms 2017, l’artiste Paul Maheke nous accompagnera dans un autre versant de la désidentification. C’est la tactique de la méconnaissance qui sera abordée.

Pour la seconde séance de préparation de l’Editathon Art+Feminisms 2017 sous l’égide de José Esteban Muñoz et de la désidentification, nous nous sommes concentrés sur un aspect de la pratique artistique de la désidentification aux côtés de l’artiste Rébecca Chaillon : le passage.

La première séance préparant à l'Editathon 2017 a introduit le travail de José Esteban Muñoz et la notion de désidentification. Pour cela, l'artiste Tarek Lakhrissi a partagé avec nous sa rencontre avec ce concept à travers sa poésie et son travail de cinéaste, notamment avec le film Diaspora / situations (2016) dont nous avons vu quelques extraits. En parallèle, quelques passages du livre de Muñoz ont été lus. Il s'agissait ensuite de faire une première cartographie de cette notion pour se préparer à son écriture sur la plateforme Wikipédia aux côtés de Kvardek du. 

C'est en compagnie de l'artiste Kapwani Kiwanga que "Le Présent de nos savoirs" poursuit sa collaboration avec La Quadrature du Net et Bibliothèque sans frontières pour un cinquième atelier. ami, Une nouvelle façon d'écrire mon nom est un livre écrit en 1982 par la poète africaine américaine féministe et activiste Audre Lorde (1934-1992). Objet hybride entre autobiographie et fiction, cette biomythologie a beaucoup inspiré Kapwani Kiwanga dans les débuts de sa pratique artistique, alors qu'elle étudiait l'anthropologie au Canada et était active dans des groupes féministes.

Le quatrième atelier a réuni l’artiste Rayyane Tabet, La Quadrature du Net et Bibliothèque sans frontières. Tabet présentera le tome 1 du livre de André Malraux, Le Musée Imaginaire de la sculpture mondiale, sur la statuaire. Le workshop consistera à scanner une sélection de pages du livre avec le BookScanner de la Quadrature du Net. Elle sera ensuite diffusée sur un KoomBook, bibliothèque numérique portative et autonome créée par Bibliothèque sans Frontières. Le KoomBook et le BookScanner sont des projets libres, open source et openhardware qui seront enseignés lors de l’atelier.

Depuis décembre 2015, la série d’ateliers d’édition web « Le présent de nos savoirs » transmet, aux côtés des artistes, des outils pour le partage et la production des savoirs sur internet, tout en interrogeant les déséquilibres qui les constituent. Quels espaces, quelles modalités d’actions et quels enjeux dans cette nouvelle écologie des savoirs ? Quelles sont les voix manquantes et comment y remédier ?

Les deux premiers ateliers, respectivement animés par l’artiste Katinka Bock et la chorégraphe Emmanuelle Huynh ont permis de créer, en collaboration avec Kvardek du, les notices de l’artiste Miriam Cahn et de la chorégraphe Jennifer Lacey.

Le troisième atelier animé par Marie Voignier et Kvardek du, a porté sur les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman.

 


PROGRAMME

De nouveaux ateliers seront prochainement programmés.

22 février 2017 
Le présent de nos savoirs #8, Performer la désidentité. Avec Paul Maheke. Atelier conçu par Flora Katz. 

1 février 2017
Le présent de nos savoirs #7, La désidentification comme passage. Avec Rébecca Chaillon. Atelier conçu par Flora Katz. 

10 janvier 2017
Le présent de nos savoirs #6
, Rencontrer la désidentification. Avec Tarek Lakhrissi et Kvardek du. Atelier conçu par Flora Katz.

22 novembre 2016
Le présent de nos savoirs #5
, Audre Lorde, Zami, Une nouvelle façon d'écrire mon nom. Avec Kapwani Kiwanga, La Quadrature du Net, et Bibliothèque sans Frontières. Atelier conçu par Flora Katz.

14 octobre 2016
Le présent de nos savoirs #4
, André Malraux, Le Musée Imaginaire de la sculpture mondiale, tome I, La Statuaire, 1952. Avec Rayyane Tabet, La Quadrature du Net, et Bibliothèque sans Frontières. 

22 février 2016
Le présent de nos savoirs #3 : "Les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman" avec Marie Voignier & Kvardek du
Un atelier Wikipédia en préparation de l'édition 2016 de l'Editathon Art+Feminism

20 janvier 2016
Le présent de nos savoirs #2 : "Jennifer Lacey" avec Emmanuelle Huynh & Kvardek du
Un atelier Wikipédia en préparation de l'édition 2016 de l'Editathon Art+Feminism

15 décembre 2015
Le présent de nos savoirs #1 : "Miriam Cahn" avec Katinka Bock & Kvardek du
Un atelier Wikipédia en préparation de l'édition 2016 de l'Editathon Art+Feminism

Un programme conçu par Flora Katz.