GABARIT-FR-30.jpg

KOROWOD, OLGA DUKHOVNAYA

Le point de départ de la pièce Korowod était la danse russe, la natation synchronisée, la marche de soldates. Toutes ces formes de mouvement collectif qui symbolisent l'unité. J'ai toujours été fascinée par ces marionnettes automates : moitié-homme moitié-machine. Danseurs parfaits sur roues, qui ne connaissent ni la fatigue ni la peur. Qui font ce qu'ils doivent faire. Qui donne l'apparence d'un organisme, composé de centaines d'éléments, qui fonctionnent dans un ordre parfait. La créature inconsciente de sa propre complexité mais qui peut être cassée en morceaux. Parce qu'il y a toujours une place pour l'erreur. La chose la plus humaine est inévitable. Le vice de forme, l'exception à la règle. J'imagine la solitude d'une partie qui est tombée du système. Comme une cellule qui serait  placée dans un tube à essai. Comme le joueur de football perdu. Comme un cauchemar de danseur qui rêve que ses partenaires ont disparu au milieu du spectacle et qu'il est seul en face de millions de spectateurs. Je veux flotter entre le formel et l'humain. Créer une tension entre le réel et le magique, le corps mécanique et vivant. Une tension qui ne sera jamais résolue.

La pièce a été entièrement recomposée pour le film Mutant Stage, épisode 4. Nous étions inspirés par les films en plan-séquence, et souhaitions qu’il y ait peu de montage, pour garder la perception réelle du temps.


AMELIE COULLIAUD ET DIMITRI CHAMBLAS

Dimitri Chamblas et Amélie Couillaud initient et produisent des films en collaboration avec des artistes de champs divers, en particulier le champ chorégraphique. Avec la volonté que chaque film soit une création, ils développent des projets qui déplacent les espaces habituels de la danse et qui fédèrent des partenaires multiples, tant pour leur conception que pour leur production et leur diffusion.

Olga Dukhovnaya

Olga Dukhovnaya est née en Ukraine en 1984 et a étudié la danse à P.A.R.T.S. (Bruxelles). Après avoir obtenu son diplôme, elle travaille à Moscou où elle développe ses propres projets de 2006 à 2010. En parallèle, elle anime des formations sur le mouvement et la composition à l’Université russe des arts du théâtre (GITIS) et à l’école de danse TsEKh. En 2009, elle obtient la bourse DanceWeb du festival ImpulsTanz/Vienne. Depuis 2010, elle est interprète pour Boris Charmatz : Levée des conflits, Flip Book, enfant, Manger. En 2012, elle commence à travailler avec la chorégraphe Maud Le Pladec (Democracy, Concrete) et intègre Essais, le master Danse, création, performance du CNDC d'Angers (en partenariat avec l'Université Paris 8 et l'école des Beaux-arts d'Angers) dont elle sort diplômée en 2013. Pendant sa formation au CNDC d’Angers, elle créé « KOROWOD », pièce récompensée lors de la 2e édition du concours Danse élargie (organisé par le Musée de la danse et le Théâtre de la Ville). Korowod est inspirée d’une danse traditionnelle russe exécutée en groupe ; Mutant Stage 4 en est une adaptation.


KONSTANTIN LIPATOV

Konstantin Lipatov est né à Moscou. Après avoir obtenu son diplôme Moscow Architectural Institute, il poursuit sa formation au Higher Courses for Scriptwriters and Film directors (2008-2010). En 2006, il entame en tant que réalisateur sa collaboration avec Olga Dukhovnaya et d’autres chorégraphes russes. Ses films (notamment White Swan, 2010 ou Strangers, 2013) ont été présentés et primés dans de nombreux festivals internationaux. Il a mis en place avec Olga Dukhovnaya des sessions d’ateliers de video-danse qu’ils mènent régulièrement à Moscou, Yaroslav et l’Université Rennes 2.


AMALIA ALBA

D'origine colombienne, Amalia Alba s'intéresse en particulier à la danse contemporaine et au tango argentin. Elle commence sa formation aux RIDC à Paris puis au CNDC d'Angers. En 2012, elle participe à la création de Korowod d'Olga Dukhovnaya pour Danse Élargie. Actuellement interprète de la Cie Safra  (Flow et Reprise) de Jessica Bonamy, elle continue sa formation avec le master en danse à l'Université de Paris 8.
 

FLORENCE CASANAVE

Florence Casanave collabore en tant que danseuse interprète avec Sylvie le Quéré, Eléonore Didier et Christian et François Ben Aïm. En parallèle, elle travaille sur ses propres créations, et participe à “Prototype III”, à l’Abbaye de Royaumont, autour de la thématique suivante: “la citation, paradigme à la construction chorégraphique”.


LISA MIRAMOND

Lisa Miramond se forme au CNDC d'Angers sous la direction d'Emmanuelle Huynh et participe à la création de sa pièce Tozai! en 2014. Elle travaille aujourd'hui en tant qu'interprète avec Daphné Achermann, Olga Dukhovnaya et Benjamin Pogonatos. Elle est aussi formatrice pour la pièce Sisyphe de Julie Nioche.
 

ANNABELLE PIRLOT

Annabelle Pirlot a pris part à deux formations longues et significatives : « De l’interprète à l’auteur » au CNN de Rillieux-la-Pape avec la Compagnie Maguy Marin, puis la « Formation d’artistes chorégraphiques » au CNDC d’Angers, sous la direction d’Emmanuelle Huynh. Elle poursuit son parcours en intégrant une pratique d’écriture et de recherche, notamment au sein du département danse de l’Université Paris 8.


Le projet MUTANT STAGE

Mutant Stage est une série de courts métrages chorégraphiques produits par Lafayette Anticipation – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, dans le cadre des travaux de réhabilitation de son bâtiment entre 2015 et 2017. Quatre films respectivement dirigés par Wendy Morgan, Elen Usdin, Benjamin Millepied et Olga Dukhovnaya ont déjà été produits. Amalia Alba, Florence Casanave, Lisa Miramond, Annabelle Pirlot, Jung-Ae Kim, Volmir Cordeiro et Pauline Simon ont dès lors dansé dans les espaces du bâtiment.

Durant toute la durée du chantier et jusqu’à l’ouverture publique de la Fondation prévue en 2017, le 9 rue du Plâtre fait l’objet d’une enquête sur sa propre mutation. L’architecture en devenir est mesurée au fil des mois à travers la rencontre in situ de réalisateurs et de performeurs. Chaque tournage est l’occasion d’une rencontre différente initiée par la Fondation avec les curateurs Amélie Couillaud et Dimitri Chamblas, pour la mise en mouvement des corps et de la matière. Mutant Stage s’inscrit ainsi dans le programme de préfiguration de Lafayette Anticipation, ouvert aux scènes émergentes de la performance et de la danse contemporaine.

Mutant Stage vibre à l’intérieur du bâtiment et au- delà, dans le cœur de la ville. Le titre du projet est inspiré d’une expression de Rem Koolhaas qui traduit à la fois l’essence de l’architecture performative du bâtiment en mutation et l’engagement de l’institution en faveur de l’hybridation des arts et de la vie. Chaque film de la collection, façonné par le vocabulaire visuel de la danse, du cinéma et de l’architecture, est un objet unique et multiple à la fois. Ainsi le 9 rue du Plâtre demeure un lieu d’invitation et d’expérimentation, un bâtiment en marche. 


Une série curatée et produite par Amélie Couillaud et Dimitri Chamblas

Une série de film produit par Lafayette Anticipation, filmée dans le bâtiment en rénovation au 9 rue du Plâtre.

Korowod
Un film de Olga Dukhovnaya et Konstantin Lipatov, avec Amalia Alba, Florence Casanave, Olga Dukhovnaya, Lisa Miramond, Annabelle Pirlot


Directeur de la photographie :
Alexandre d’Audiffret
Son :
Pierre Avia
Maquillage et coiffure :
Louise Coutin
Gaffer Harry Arnaud
Unit Tony Regazzoni
Coordinateur de production :
Nassim Gouaini
Montage :
Konstantin Lipatov
Etalonnage :
Nicolas Gautier
Post-production :
Firm
Mixage : 
Studio 64


Lafayette Anticipation souhaite remercier
OMA, Data, Citynove, Artelia


🎞 Mutant Stage 5, "Cavern", de Louise Hémon avec Alix Eynaudi et Matthieu Barbin 

🎞 Mutant Stage 3, de et avec Benjamin Millepied

🎞 Mutant Stage 2, de Elen Usdin avec Jung-Ae Kim

🎞 Mutant Stage 1, de Wendy Morgan avec Volmir Cordeiro et Pauline Simon