GABARIT-FR-3336.jpg

Photos: Philipp Hänger, 2016


VERTICALSEAT

L’être humain est absent des œuvres de l’artiste norvégien-allemand, Yngve Holen. Cependant, des formes organiques, imparfaites, chaotiques apparaissent dans son travail, souvent accompagnées d’une critique de la société de consommation. L’artiste dissèque des machines à laver, éviscère des distributeurs, et scanne des portables écrasés. Il s’intéresse ainsi aux machines qui marquent notre quotidien, tout en analysant leur capacité à nous pousser à la consommation.
 
 
Verticalseat est la première exposition monographique institutionnelle d’Yngve Holen. Le titre évoque les chaises « debout » proposées par les lignes low-cost dans l’objectif d’amasser un plus grand nombre de passagers. Yngve Holen étudie désormais la stratification accrue des couches socio-économiques et du pouvoir, une tendance exacerbée par la prolifération de nouvelles technologies et de cultures de contrôle inhumaines et dévastatrices.


CAKE

Pour l’exposition, Yngve Holen a créé Cake, une sculpture à grande échelle faite à partir d’un ultime objet de désir, symbole patent de luxe et de vitesse, la Porsche Panamera. Le véhicule a été divisé en quatre parts égales, comme un gâteau, s’inscrivant dans le travail méthodique de découpe des objets du quotidien pratiqué par Holen. Le geste est simple en apparence (en réalité, il résulte d’une impressionnante prouesse technique), mais il révèle, de façon surprenante, une forme de       « mortalité » de la machine, objet pensé comme totalement inanimé. La pièce finale, éclatée et inutilisable, se pare, une fois installée, d’une étrange splendeur. Avec son moteur, ses sièges de cuir déchirés, ses fenêtres brisées, la voiture a tout l’air d’une créature issue d’une espèce disparue. La division en parts égales d’un produit de luxe de ce type inspire une question essentielle : est-il possible de redistribuer les ressources au sein d’un monde où les inégalités ne font que grandir ?


informations

CAKE, production de Lafayette Anticipation, est exposée en avant première à la Kunsthalle de Bâle au sein de l’exposition VERTICALSEAT à partir du 13 mai jusqu'au 14 août 2016.