GABARIT-FR-50.jpg

Photos : Isabelle Giovacchini




performances*

The Circle Flute

du 11 au 23 octobre – 14h-20h

 

Narration performative de Rayyane Tabet

le 14, 15, 16, 22 et 23 octobre – 18h

20 et 21 octobre – 16h

 

discussions en collaboration avec *DUUU

Mary Ping (Slow and Steady Wins the Race), Made In Town et Hicham

Khalidi

11 octobre – 19h

 

Rayyane Tabet, Tyler Coburn et Anna Colin

12 octobre – 19h

 

Atelier Le Présent de nos savoirs #4 mené par Rayyane Tabet

14 octobre –  19h

 

Studio Brynjar & Veronika et Hicham Khalidi

22 octobre – 20h30

 

Ecouter les discussions sur www.duuuradio.fr

*Le programme sera susceptible d'évoluer. Consulter la page Facebook Lafayette Anticipations pour une mise à jour quotidienne de l'agenda.


Parce qu’elle est l’expression d’une pensée singulière, la production d’une œuvre d’art requiert un engagement particulier. Elle est le terrain d’une conjonction de forces complémentaires vers l’achèvement d’un projet dont personne, pas même l’artiste, ne connait par avance la finalité. Depuis trois ans, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette s’engage auprès des artistes, créateurs de mode et designers afin de leur permettre de produire des œuvres nouvelles, d’expérimenter, de prendre des risques et d’entourer leurs projets de confiances partagées et d’intelligences collectives. 

Lafayette Anticipations propose un modèle inédit de centre de production artistique par un accompagnement technique, financier et curatorial des créateurs de notre temps.

Du 11 au 23 octobre 2016, Faisons de l’inconnu un allié a occupé un espace temporaire situé dans le Marais. Les œuvres produites – sculptures, installations, films, performances ponctuelles ou sur la durée – ont été commandées par Lafayette Anticipations et témoignent chacune à leur manière de cet engagement unique. Cette présentation achève le programme de préfiguration de la Fondation commencé à l’automne 2013 et annonce dans le même temps l’ouverture de son bâtiment, réhabilité par l’agence OMA de l’architecte Rem Koolhaas, au 9 rue du Plâtre, début 2018. Poursuivant la ligne interdisciplinaire et sociétale de l’institution, Faisons de l’inconnu un allié rassemble des praticiens internationaux issus des champs de l’art contemporain, du design et de la mode, dont le travail témoigne d’un engagement de la création comme vecteur de changement, qu’il soit social ou culturel, tangible ou symbolique.

Quatorze artistes et designers participent à cette présentation : certains ont déjà collaboré avec Lafayette Anticipations depuis sa création, quand d’autres ont conçu leur projet pour l’occasion.

Faisons de l’inconnu un allié reflète les deux principales missions de la Fondation : la production et l’anticipation. De bien des façons, la production artistique – et la recherche, l’expérimentation, la transformation et la matérialisation des pensées qu’elle induit – est un voyage vers l’inconnu, une ouverture à l’indétermination envisagée comme valeur. Le terme anticipation se tient dans l’entrebâillement d’un futur proche et évoque une appréhension inventive d’horizons changeants. Alliant cette notion à une démarche institutionnelle, la Fondation conçoit son rôle dans l’anticipation des besoins de celles et ceux – artistes, penseurs, et autres voix singulières – en recherche de nouvelles formes d’expression. Les artistes donnent du sens à l’époque complexe dans laquelle nous vivons, et, proposant d’autres façons de penser, imaginent des univers où sommeillent de possibles dénouements.

Un intérêt pour les processus de production lie de façon sensible les invités, qu’ils pratiquent ou fassent référence au travail manuel (Mimosa Echard, Simon Fujiwara, Lucy McKenzie, Valerie Snobeck), qu’ils fassent appel à des technologies industrielles ou numériques (Camille Blatrix, Tyler Coburn, Oliver Laric, Rayyane Tabet) ou encore qu’ils intègrent d’autres savoir-faire à leurs créations (Perks And Mini, Slow and Steady Wins the Race, Studio Brynjar & Veronika, Cally Spooner, Anicka Yi).

Ces réflexions sur les modalités de production ne constituent cependant pas le thème a priori de Faisons de l’inconnu un allié, mais elles rendent possibles des considérations sur des sujets tels que le patrimoine, l’archéologie, l’architecture, la réparation, la reproduction, la dissémination, le collectif, l’utopie et les futurs possibles. Chaque projet génère son réseau de voix et de contributeurs : historiens, conservateurs de musées, artisans du plâtre, designers industriels, maîtres horlogers, luthiers, flûtistes… Ces experts se faisant alliés jouent le jeu de la spéculation intellectuelle et tissent autour d’un inconnu signifiant – l’art – les liens précieux d’une humanité essentielle qui font cruellement défaut au paysage social et politique d’aujourd’hui.

Faisons de l’inconnu un allié a été également l’occasion de revenir sur l’ensemble de la période de préfiguration de Lafayette Anticipations (octobre 2013 – octobre 2016), qui a permis à la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette de définir son projet institutionnel et curatorial. Un livre a été publié en parallèle de l'exposition pour relater les premières années d’existence et d’activité de la Fondation.

Cet ouvrage, composé de textes fondamentaux pour l’institution et de cahiers de production, rassemble des contributions de Howard Becker et Franck Leibovici, Anja Aranowsky Cronberg, Neil Cummings, Rem Koolhaas et Quinn Latimer, entre autres.

Faisons de l’inconnu un allié est le premier projet conçu par le collectif curatorial inaugural de la Fondation composé de Charles Aubin, Anna Colin, Hicham Khalidi et François Quintin.


L'ÉQUIPE CURATORIALE

La programmation de Lafayette Anticipations s'appuie sur une réflexion collégiale, cherchant d'autres modes de décisions que la signature du "commissaire" pour lui préférer le partage d'une intelligence collective. Pour cela, la Fondation invite et soutient pour une durée de trois ans des curateurs indépendants vivant à l'étranger. Lafayette Anticipations garde ainsi un lien permanent avec d'autres scènes artistiques, d'autres acteurs de l’art. Ce premier collège curatorial conduit par François Quintin est composé de trois curateurs dont les spécialités reflètent les ambitions de Lafayette Anticipations :  Charles Aubin, Anna Colin et Hicham Khalidi. Vivant respectivement à New York, Londres et Bruxelles, leurs activités nourrissent et développent de nouveaux désirs de collaboration, des invitations inattendues et stimulantes, des résonances heureuses. Ancrés, chacun à leur manière, dans les nouvelles pratiques de l’art contemporain, ils apportent à Lafayette Anticipations une dimension performative, un intérêt pour la recherche doublé d’une vision sociétale aussi bien qu’une ouverture à la mode et au design.


INFORMATIONS

Adresse (espace temporaire) :
Ancien magasin Weber Métaux
16 rue Debelleyme
75003 Paris

Horaires :
Tous les jours du 11 au 23 octobre, de 11h à 22h.

Entrée libre