GABARIT-FR-30.jpg
"I Still Dream of Orgonon", Mimosa Echard, ©Isabelle Giovacchini




©Isabelle Giovacchini


mimosa echard, I STILL DREAM OF ORGONON, 2016

Née à Alès en 1986, Mimosa Echard est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Elle travaille à Paris. Sa pratique, parcourant une large diversité de procédés et de médiums (assemblages, peinture, céramique, etc.), explore différents stades intermédiaires entre le monde naturel et celui de la marchandise, suggérant leur propre destruction et leur retour vers un stade d’évolution antérieur, archéologie non-linéaire rassemblant végétaux, personnages pop, et autres fossiles précieux.

L’orgonite imaginée par le psychanalyste autrichien Wilhelm Reich dans les années 1930 et son système de stockage et de canalisation d’énergies est l'un des points de départ du projet de l’artiste pour Faisons de l’inconnu un allié. Son travail est nourri de ses échanges avec les habitants du village cévenol dans lequel elle a grandi. Elle en tire différents matériaux minéraux (blocs de Quartz), végétaux (champignons et feuilles séchées) ou organiques (peaux de serpent) qui se retrouvent souvent en contrepoint d’autres sources d’un quotidien moderne plus prosaïque (telles des cires dépilatoires, faux ongles ou compléments alimentaires).

Ces rapprochements alchimiques, que l’artiste nomme I Still Dream of Orgonon, servent de matrice génératrice d’énergies au cœur d’une installation créée pour l’exposition, également constituée d’un film et de bubble chairs.


FAISONS DE L'INCONNU UN ALLIÉ

11 - 23 OCTOBRE 2016