GABARIT-FR-30.jpg


©Isabelle Giovacchini


slow and steady wins the race, METAMORPHOSIS, 2016

Née en 1978, Mary Ping bifurque vers le design après avoir fait des études d’art à Vassar College. En 2001, elle crée sa collection éponyme. La ligne conceptuelle, Slow and Steady Wins the Race, est lancée en 2002. Mary Ping est lauréate du Ecco Domani Award, UPS Future of Fashion, et fut nominée au National Design Award. Son travail fait partie des collections permanentes du F.I.T Museum, R.I.S.D. Museum, Deste Foundation, tout en figurant de même à l’exposition « New York Fashion Show Now » du Victoria and Albert Museum.

Le projet de Slow and Steady Wins the Race pour Faisons de l’inconnu un allié consiste à penser le sac à main comme un objet quotidien devenu un symbole avant tout social, un phénomène culturel fascinant inscrit dans l’anthropologie contemporaine de la mode.

Dans un premier temps, le sac possède une fonction utilitaire - il est transportable et fiable. Aujourd’hui, le design de sac a rapidement évolué – dévolué – suite à une valse de tendances et de commercialisation, souffrant de la transition d’une pratique artisanale à une production industrialisée.

En collaboration avec les meilleurs artisans de Monteneri, pendant toute la durée de l'exposition, « Slow and Steady Wins the Race » a présenté une séquence de fabrication en direct sur une table de travail conçue en collaboration avec Bureau V. Cette chorégraphie de la fabrication met en valeur l’importance de la connaissance, du métier et de la technique tout en critiquant la dilution de la créativité forcée par l’industrie commerciale. La métamorphose poussée des sacs désormais hybridés entre eux devient étrange, sculpturale et allégorique.


FAISONS DE L'INCONNU UN ALLIÉ

11 - 23 OCTOBRE 2016