GABARIT-FR-30.jpg

©Isabelle Giovacchini


Yngve holen, CAKE, 2016

Né en 1982 à Braunschweig (Allemagne), Yngve Holen est un artiste germano-norvégien qui vit et travaille à Berlin. Il a étudié à la Städelschule à Francfort dont il est sorti diplômé en 2010. Employant des techniques de production industrielle et s’attaquant aux symboles de force et de vitesse tels que la voiture ou l’avion, le travail de Holen s’attèle à repenser l’être humain, ses limites et sa fragilité à l’heure des nouvelles technologies.
 
Pour l’exposition, Yngve Holen a créé CAKE, une sculpture à grande échelle faite à partir d’un ultime objet de désir, symbole de luxe et de vitesse, la Porsche Panamera. Le véhicule a été divisé en quatre parts égales, s’inscrivant dans le travail méthodique de découpe des objets du quotidien pratiqué par Holen. Le geste est simple en apparence (en réalité, il résulte d’une impressionnante prouesse technique), mais il révèle, de façon surprenante, une forme de « mortalité » de la machine, objet pensé comme totalement inanimé. La pièce finale, éclatée et inutilisable, se pare, une fois installée, d’une étrange splendeur. Avec son moteur, ses sièges de cuir déchirés, ses fenêtres brisées, la voiture a tout l’air d’une créature issue d’une espèce disparue. La division en parts égales d’un produit de luxe de ce type inspire une question essentielle : est-il possible de redistribuer les ressources au sein d’un monde où les inégalités ne font que grandir ?

CAKE, production de Lafayette Anticipations, a été exposé en avant-première à la Kunsthalle de Bâle au sein de l’exposition VERTICALSEAT (12 mai - 14 août 2016).


FAISONS DE L'INCONNU UN ALLIÉ

11 - 23 OCTOBRE 2016